AMCC+ @COP25 : Comment vaincre les déchets et réduire les émissions : enseignements des pays africains

Waste

Le problème des déchets touche tous les secteurs, toutes les économies et toutes les régions. En fonction de leur origine – agriculture, industrie, post-consommation –, leur empreinte est aussi variée que les éventuelles solutions pour les gérer. La plupart des pays africains sont caractérisés par des dépôts incontrôlés et de très faibles taux de collecte. Plus de 90 % des déchets finissent dans des décharges, où ils libèrent des gaz à effet de serre et augmentent les risques de maladie et d’inondation urbaine, ou ils sont brûlés, participant ainsi aux émissions de carbone et à la pollution environnementale. Même si les déchets ne constituent pas une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre dans le monde, leur gestion offre aux pays africains des opportunités de contribuer aux efforts mondiaux d’atténuation tout en réalisant des bénéfices significatifs sur le plan économique et de la santé publique.

La session de l’AMCC+ à la COP25 – Comment vaincre les déchets et réduire les émissions : enseignements des pays africains – montre comment l’AMCC+ a contribué de manière significative à s’appuyer sur les enseignements tirés par des projets existants afin de stimuler ce secteur à Monrovia. Un débat modéré présentera les leçons tirées par le Libéria en ce qui concerne la « construction d’un système de gestion des déchets » : 

•    Projet d’urgence pour l’assainissement en zone urbaine à Monrovia (EMUS) et Projet d’amélioration de la collecte primaire des déchets solides dans les communautés pauvres de Monrovia (IMPAC) ;
•    Projet de décharge de Cheesemanburg et d’assainissement urbain (CLUS), financé par la Banque mondiale ;
•    Fourniture de services de gestion des déchets solides résilients au climat dans le district de Geater Monrovia, Libéria, à travers des entreprises communautaires (AMCC+) ;
•    Convention des maires pour l'Afrique subsaharienne (Co MSSA). 

 

waste