Pour la première fois, Adaptation Futures 2018, la 5e conférence internationale sur l’adaptation au changement climatique, a eu lieu en Afrique. Au sein du Pavillon de l’Union européenne (UE), « GCCA+: 10 years of learning, implementing and promoting long-term adaptation strategies » (AMCC+ : dix ans d’apprentissage, de mise en œuvre et de promotion de stratégies d’adaptation à long terme) a présenté l’expérience acquise par l’AMCC+ au cours de ces dix dernières années et a offert l’opportunité de débattre du rôle de la planification à long terme de l’adaptation.

Alors que l’AMCC+ célèbre dix ans de coopération et de dialogue en matière de changement climatique, l’initiative se devait d’être présente à Adaptation Futures 2018, organisée pour la première fois en Afrique, pour les raisons suivantes :

  •  43 des 70 projets nationaux de l’AMCC+ sont mis en œuvre en Afrique ;
  • trois projets régionaux ciblent l’ensemble du continent africain ;
  •  un programme multinational, mis en œuvre via le Fonds d’équipement des Nations Unies, vise plusieurs pays africains ;10 years adaptation
  •  d’autres projets sont en cours de discussion avec des organisations africaines dans le cadre du programme intra-Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) de l’AMCC+.

L’événement parallèle de l’AMCC+, organisé au Pavillon de l’UE, s’est ouvert sur l’allocution de bienvenue de Son Excellence Raul De Luzenberger, vice-président de la délégation européenne en République d’Afrique du Sud, suivie d’une première présentation des projets de l’AMCC+ en Ouganda et d’une deuxième par la DG Coopération internationale et développement (DG DEVCO) de l’Union européenne. Les deux présentations se sont penchées sur l’expérience acquise par l’AMCC+ au cours des dix dernières années, en ce compris les enseignements tirés en matière de planification et de mise en œuvre de l’adaptation.

A l’issue de ces présentations, une discussion animée d’une trentaine de minutes a eu lieu sur le rôle de la planification à long terme de l’adaptation, ainsi que sur l’approche de l’AMCC+ en vue du déploiement des bonnes pratiques d’adaptation. Certaines questions cruciales pour AF 2018 ont été abordées, telles que :

  • Comment les activités d’adaptation peuvent-elles générer de meilleurs résultats en termes de développement ?
  • Comment la théorie et la pratique de l’adaptation peuvent-elles soutenir les plans nationaux et autres processus de développement ?
  •  Comment la planification de l’adaptation soutient-elle la mise en œuvre des CDN ? 

Deux des principaux sujets de discussion étaient les suivants :


- Comment les organisations et gouvernements locaux peuvent-ils s’assurer que leurs plans de développement soient inclus dans les projets d’adaptation à long terme de l’AMCC+ et d’autres initiatives d’adaptation ?


- Comment mesurer les réussites (ou les échecs) de l’adaptation à long terme auprès d’une série d’intervenants (par ex. bénéficiaires directs vs indirects).
L’événement a débouché sur trois recommandations clés en matière d’adaptation à long terme dans le contexte africain, à savoir : (i) orienter le développement et la mise en œuvre de nouvelles stratégies d’adaptation sur la base des PNA (et autres stratégies d’adaptation pertinentes – NAPA et CDN); (ii) intégrer les contextes locaux et provinciaux (capacités, menaces climatiques locales et vulnérabilités…) de manière significative et complète durant toutes les phases de planification, mise en œuvre et suivi des différentes initiatives d’adaptation et (iii) appliquer des systèmes de suivi robustes et appropriés au contexte local pour évaluer l’efficacité du renforcement de la résilience sur le long terme (plus de cinq ans).

Adaptation Futures est la principale conférence à l’échelle mondiale sur l’adaptation au changement climatique. Elle attire plus d’un millier de scientifiques, professionnels du climat, chefs d’entreprise et décideurs politiques du monde entier, qui y nouent des liens, acquièrent de nouvelles connaissances et s’inspirent les uns des autres. Organisé pour la première fois sur le continent africain, l’événement vise à faciliter le dialogue entre des acteurs clés de différents milieux et régions sur les solutions au changement climatique.


L’Union européenne a lancé l’AMCC il y a dix ans pour aider les pays en développement et les petits États insulaires en développement à s’adapter au changement climatique. Ce phénomène est aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux défis à l’échelle mondiale – en luttant contre celui-ci, nous pouvons améliorer la vie des habitants de nombreuses communautés locales.
L’initiative phare de l’AMCC+ est l’un des mécanismes de l’UE qui s’attaquent aux défis mondiaux tout en développant des programmes spécifiques à chaque région. Aujourd’hui, l’AMCC+ a financé plus de 70 projets à l’échelle nationale, régionale ou internationale en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et le Pacifique, à hauteur de 737,5 millions d’euros pour la période 2007-2020.

Liens :
Adaptation Futures 2018 : https://adaptationfutures2018.capetown/
Suivez la conférence sur twitter : https://twitter.com/adaptfutures?lang=en
Site de la conférence : https://adaptationfutures2018.capetown/practical/#venue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related videos