Duration
to
Status
Active programmes
Région
Afrique
Pays
Malawi
Pays impliqués
1
Total budget
8,00 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)
Effets du changement climatique sur la région

L’économie du Malawi, et les moyens de subsistance de sa population, sont largement tributaires des ressources naturelles, qu’il s’agisse de la terre (agriculture), de la biodiversité (agriculture, exploitation forestière, tourisme) ou encore de l’eau (agriculture, pêche, énergie, santé). Plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté, et plus de 90% de la population pratique l’agriculture de subsistance ; 98% de la population rurale dépend du bois-énergie pour satisfaire ses besoins énergétiques. Cette dépendance vis-à-vis des ressources naturelles, combinée à une croissance démographique rapide, rend le pays particulièrement vulnérable aux effets de la variabilité du climat et du changement climatique.

La Deuxième stratégie de croissance et de développement du Malawi, adoptée en 2012, inclut un axe prioritaire «changement climatique, ressources naturelles et gestion de l’environnement». Actuellement, la politique sur les changements climatiques est en attente de ratification par le Parlement. Aussi, un plan d'investissement sur les changements climatiques a été lancé en Avril 2014. Ce dernier se penche sur les secteurs prioritaires nécessitant un financement. Une stratégie de communication nationale sur les changements climatiques est en place pour sensibiliser les différentes parties prenantes et le grand public sur leur rôles dans ce domaine. Un projet de rapport sur une approche sectorielle (SWAP) pour le changement climatique a été préparé à la fin de 2011, mais depuis lors il n'y a pas eu de rélle poursuite du mouvement.

GCCA's action programme
Geographical scope
Country groups
Initial GCCA/GCCA+ contribution
8,000,000.00 €
Specific objectives

Contribuer à l’intégration du changement climatique au niveau régional et à celui des districts.

Améliorer la résilience des communautés vulnérables à la variabilité du climat et au changement climatique.

Key achievements
  • Composante 1: Planification pour le changement climatique (PCC), mise en œuvre débutée le 15 Juin 2015.
  • Composante 2: Renforcement de la résilience communautaire au changement climatique (SCR CC), mis en œuvre depuis le 5 Juin 2015.
Main activities per result

Les capacités sont renforcées, au niveau infranational, en matière d’élaboration et de mise en œuvre de plans de développement résilient au climat ; un environnement favorable aux réformes politiques, au renforcement des institutions, au développement des ressources humaines et financières est créé.

À cet effet, les besoins spécifiques de secteurs sensibles (à titre indicatif, l’irrigation, l’agriculture et l’exploitation forestière) seront évalués, et un programme de développement des capacités sera conçu pour permettre aux fonctionnaires travaillant aux niveaux des régions et des districts de protéger leurs activités de planification et de mise en œuvre du développement contre les risques liés au climat. Des activités de renforcement des institutions et des capacités seront conçues et mise en œuvre pour répondre à des besoins spécifiques en vue de soutenir la planification d’un développement résilient au climat au niveau des districts et au niveau local.

Les pratiques des communautés vulnérables sont mieux adaptées aux impacts de la variabilité du climat et du changement climatique.

Des projets encourageant la gestion durable des ressources naturelles, l’approvisionnement en énergie, l’amélioration des pratiques agricoles et des moyens de subsistance résilients au climat seront sélectionnés sur la base d’un appel à propositions et recevront un appui sous la forme de subsides. En fonction des circonstances locales, ces projets pourraient porter (par exemple, et à titre indicatif uniquement) sur la gestion communautaire des forêts et sur le reboisement communautaire ; mais aussi sur les technologies sobres en carbone (par exemple les foyers économes en énergie) ; l’agriculture de conservation ; la petite irrigation ; la construction d’installations communautaires de stockage des céréales ; la gestion de bassins versants à petite échelle ; le développement d’infrastructures communautaires de base ; la mise en place de systèmes d’alerte précoce au niveau des communautés ; l’approvisionnement en eau et l’assainissement ; la mise en place de systèmes villageois d’épargne et de crédit ; etc. Les enseignements tirés et bonnes pratiques résultant de ces projets seront partagés avec les preneurs de décisions concernés et alimenteront aussi la composante de développement des capacités. Des initiatives de partage des connaissances telles que la production d’études de cas et de supports vidéo, de visites d’échange de portée limitée, feront l’objet d’un soutien particulier.

Challenges and leçons apprises (selection)

Alors que les activités sur le terrain continuent, des fonds supplémentaires pour intensifier la réponse au changement climatique sont recherchés.

Way forward (selected)

Composante 1: Il est prévu que la composante de services (planification pour les changements climatiques) débutera en mars 2015.

Composante 2: le lancement du contrat accordé dans le contexte de l’Appel à Propositions sur la résilience communautaire est prévu pour mars 2015.