Duration
to
Status
Active programmes
Région
Caraïbes
Pays
Haïti
Pays impliqués
1
Total budget
6,00 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)
Effets du changement climatique sur la région

Haïti est considéré comme l’un des pays les plus vulnérables face au changement climatique, en raison de la dégradation importante de l'environnement résultant de la surexploitation des ressources forestières, des sols, de l'eau, des carrières et des eaux côtières. Cette dégradation réduit la capacité du pays à amortir les effets des phénomènes météorologiques extrêmes et des manifestations du changement climatique, dont les impacts attendus comprennent une diminution des ressources en eau, une érosion accrue des sols, et une intensification de l’érosion côtière et de la dégradation des écosystèmes côtiers. Dans de telles conditions, l’adaptation passe nécessairement par des actions visant à réduire et inverser la tendance à la dégradation des écosystèmes et des ressources naturelles.

L’intégration du changement climatique dans la lutte contre la pauvreté exige une vision d’ensemble à long terme à mettre en œuvre par le biais de la planification, de l’organisation de la société et de l’espace – alors que les populations les plus vulnérables, tant en zones rurales qu'urbaines, sont focalisées sur la satisfaction à court terme des besoins essentiels, au détriment de la pérennité des ressources naturelles. L’expérience montre que les efforts visant à améliorer la gouvernance environnementale et climatique doivent être complétés par des actions de terrain visant la satisfaction des besoins des communautés, en particulier en matière de moyens de subsistance et de protection contre les risques de catastrophe.

GCCA's action programme
Geographical scope
Country groups
Initial GCCA/GCCA+ contribution
6,000,000.00 €
Specific objectives

Renforcer la capacité du gouvernement à intégrer la viabilité environnementale et l’adaptation au changement climatique dans les politiques, stratégies, programmes et projets de développement.

Key achievements
  • Les activités de formation et de soutien au développement des capacités du ministère de l'Environnement a commencé dans le dernier trimestre de 2014. L'Unité pour le changement climatique dans le ministère de l'Environnement a également été réactivée, avec la nomination d'un nouveau directeur.

  • Comme prévu, le programme AMCC renforce cette unité avec le recrutement d'agents techniques. Ceux-ci seront en charge de la mise en œuvre des activités du programme.

  • Une coordination étroite avec des projets soutenus par le PNUD et la Banque mondiale est en cours, afin d'assurer la complémentarité entre les différents programmes de soutien au ministère de l'Environnement pour sa stratégie pour l’intégration du changement climatique.

Main activities per result

Le gouvernement haïtien dispose de mécanismes institutionnels, capacités et moyens renforcés en matière de gestion de l’environnement et de prise en compte du changement climatique dans la planification et la mise en œuvre des actions de reconstruction, de développement et du secteur énergétique.

Les capacités des acteurs haïtiens, et en particulier du Ministère de l’Environnement, seront renforcées pour leur permettre d’assurer la réalisation, la supervision et la validation d'évaluations environnementales stratégiques (EES) et d'études d’impact sur l’environnement (EIE) intégrant la dimension d’adaptation au changement climatique – dans le contexte pratique de la réalisation de quelques études de ce type avec l’appui du projet. Un soutien sera également apporté à la mise en œuvre effective des mesures environnementales et d’adaptation au changement climatique préconisées par les EES/EIE ; à la mise en place d’un cadre institutionnel et budgétaire propice à la réplication des expériences couronnées de succès et à la diffusion de pratiques et techniques permettant une résilience accrue au changement et aux aléas climatiques ; et au développement et à la mise en œuvre d’une stratégie et d’un plan de plaidoyer, de communication et de sensibilisation.

Des pratiques et techniques à faible impact environnemental, permettant une résilience accrue de la population au changement et aux aléas climatiques, sont testées et démontrées sur le terrain et évaluées en vue de leur diffusion et adoption à plus grande échelle.

Des actions innovantes, sélectionnées sur base d’un appel à propositions, seront développées et mises en œuvre sur trois types de zones (urbaines, rurales et côtières) vulnérables au changement climatique. À titre indicatif et sous réserve de confirmation, elles pourraient concerner l’amélioration de la résilience de l’habitat aux aléas climatiques, la substitution du charbon de bois par d’autres sources d’énergie, la gestion durable du bois-énergie, le développement de pratiques agricoles éco-compatibles et résilientes au climat, la sauvegarde et/ou la réhabilitation d’écosystèmes côtiers importants, la réinstallation dans des zones moins vulnérables à l’élévation du niveau de la mer, etc. L’expérience liée à ces projets sera capitalisée en vue de partager les résultats obtenus et de diffuser les connaissances relatives aux pratiques et techniques testées.

Way forward (selected)
  • Amélioration des pratiques de gestion et de supervision des évaluations environnementales, et d’intégration des questions liées au changement climatique, notamment au sein du ministère de l’Environnement, à travers du soutien apporté à l’Unité sur le changement climatique.

  • Renforcement des relations inter-institutionnelles concernant l'intégration du changement climatique.

  • Soutien à la représentation haïtienne à la Conférence des Parties COP 21.