Alliance cambodgienne contre le changement climatique

Duration
2009-01-12 to 2014-01-06
Status
Completed programmes
Région
Asie
Pays
Cambodge
Total budget
2,21 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)
Countries
GCCA's action programme
Geographical scope
Initial GCCA/GCCA+ contribution
2,210,000.00 €

Overall objective

Le programme vise à renforcer les capacités du Comité national du changement climatique (NCCC) à accomplir sa mission de gestion du changement climatique, et à permettre aux ministères concernés et aux organisations de la société civile de mettre en œuvre des actions prioritaires de lutte contre le changement climatique.

Créée avec le soutien de l'AMCC, l'Alliance cambodgienne contre le changement climatique (CCCA) offre un point d'engagement unique pour les partenaires du développement, et constitue une plateforme financière multibailleurs pour la mise à disposition de moyens pour le renforcement des capacités en matière de changement climatique au niveau du gouvernement national et local. La CCCA propose aussi un mécanisme de partage de connaissances et d'apprentissage sur le changement climatique qui s'étend au-delà du gouvernement pour toucher la société civile et la communauté en général. 




Produits

Résultat 1 : un cadre de gouvernance et de responsabilité clair est fonctionnel pour la réponse au changement climatique à
aux niveaux national et infranational

Résultat 2 : Des financements intérieurs et extérieurs efficacement orientés vers le soutien d'un climat résistant et à faible émission de carbone
développement

Résultat 3 : les capacités humaines et technologiques pour soutenir la réponse au changement climatique sont renforcées




Activités

Résultat 1 :

  • Intégrer les questions relatives au changement climatique dans la législation de base correspondante ;
  • Définir les niveaux d'intervention appropriés pour les différents types d'activités liées au changement climatique dans le cadre de
  • le cadre de la décentralisation et de la déconcentration ;
  • Développer des systèmes et des lignes directrices pour assurer l'intégration du changement climatique dans la planification et la budgétisation
  • pratiques ;
  • Consolider les outils pilotés pour l'initiation d'un dialogue officiel avec des ministères/agences particuliers afin
  • Inclure les pratiques réussies dans les procédures standard ;
  • Mettre en place des systèmes de suivi et d'évaluation aux niveaux national, sectoriel et infranational.

 

Résultat 2 : 

  • Mettre en place des mécanismes de partenariat et de coordination des donateurs sur le changement climatique ;
  • Intégrer l'expertise financière sur le changement climatique au niveau national, notamment au sein du GSSD/NCSD,
  • par la désignation d'un point de contact pour les institutions, la société civile et le secteur privé ;
  • Soutien au processus d'accréditation d'une entité nationale de mise en Å“uvre du Fonds d'adaptation
  • et le Fonds vert pour le climat ;
  • Établir et maintenir un dialogue sur les mesures et les incitations potentielles pour créer un
  • l'environnement pour les investissements du secteur privé ;
  • Soutenir l'amélioration de l'étiquetage des dépenses liées au changement climatique dans la base de données de l'APD et dans les
  • et des rapports de suivi réguliers sur les dépenses liées au climat.

 

Résultat 3 : 

  • Établir des normes pour l'éducation et la sensibilisation au changement climatique ;
  • Mettre en place un mécanisme d'assurance qualité pour les produits d'information relatifs au changement climatique ;
  • Accorder des subventions pour tester des technologies et des approches innovantes dans le contexte cambodgien ;
  • Soutenir stratégiquement le ministère de l'éducation, de la jeunesse et des sports ainsi que certaines universités pour les aider
  • mettre en place des structures durables pour développer le capital humain ;
  • Finaliser et mettre en Å“uvre le système d'information sur la gestion des connaissances.


«Le Cambodge doit se préparer à exister dans un scénario de changement climatique. Ceci exige que nous formulions une nouvelle politique et que nous adaptions notre stratégie et nos pratiques dans tous les aspects socioéconomiques pour assurer un développement durable dans le contexte du changement climatique.» 

S.E. Dr Mok Mareth, Ministre de l’environnement, lors de la session d’ouverture du 2ème Forum national cambodgien sur le changement climatique, le 3 octobre 2011.

«Les médias jouent un rôle essentiel lorsqu’il s’agit d’aider la population à apporter des réponses efficaces au changement climatique, par la diffusion d’informations exactes en temps utile.»

S.E. Dr Mok Mareth, Ministre de l’environnement, lors de la cérémonie d’ouverture de la formation des médias au changement climatique, le 7 mars 2013.

«… Le changement climatique devient une menace constante, compte tenu de l’intensification et de la fréquence accrue des sécheresses et des inondations… Le Cambodge a lancé avec succès l’Alliance cambodgienne contre le changement climatique en vue de renforcer les institutions nationales.» 

S.E. Hor Namhong, vice-Premier ministre, à l’occasion du débat général de la 66ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, le 26 septembre 2011.