AMCC+ : Des « nids » en canne à sucre pour protéger les arbres fruitiers au Cap-Vert

 

Le projet Agro Floresta mis en œuvre par l’AMCC+ au Cap-Vert fait découvrir des techniques d’agroécologie aux communautés locales. L’utilisation de « nids », l’une de ces techniques, consiste à protéger les arbres fruitiers à l’aide de paille ou de bagasse de canne à sucre. Ces « nids » ont plusieurs fonctions, telles que préserver l’humidité des sols, les protéger contre le vent ou leur apporter des nutriments.

nest
©ADPM Mertola

Divers végétaux peuvent être utilisés pour fabriquer ces « nids », ce qui permet de bénéficier des avantages respectifs des espèces. Des espèces telles que l’aloe vera, le sisal et le cactus en particulier peuvent contribuer à la protection contre les vents et améliorer la teneur du sol en eau et en nutriments en favorisant le développement des espèces plantées à proximité.

Le projet Agro Floresta (nom complet : ADPM - Sistemas Agroflorestais em Santo Antão) met en œuvre des activités agroécologiques qui visent à :

  • Améliorer la production agricole au bénéfice de systèmes de production alimentaire intelligents face au climat ;
  • Améliorer la qualité de vie des populations rurales en augmentant la productivité agricole et les revenus des agriculteurs, et en réduisant les inégalités ;
  • Lutter contre la désertification à l’aide de techniques agroécologiques et contribuer ainsi aux efforts d’adaptation au changement climatique et d’atténuation de ce phénomène.

ADPM I Sistemas Agroflorestais em Santo Antão – Page Facebook

 

NEsr
©ADPM Mertola