AMCC+ Tchad : bonnes pratiques dans l’agriculture climato-intelligente

 

La mise en œuvre des activités de la seconde du programme AMCC+ Tchad « Renforcement de la Gouvernance et de la Résilience Climatique au Tchad » est en cours de route. Le programme vise à consolider les acquis de la première phase de l’AMCC au Tchad, par exemple les bonnes pratiques dans le secteur de l’agriculture climato-intelligente :

Bonne pratique 1 : Gouvernance locale des ouadis pour l’accès à la terre et la sécurisation foncière pour les groupes les plus vulnérables dans la Province du Lac

Bonne pratique 2: Système d’exhaure solaire comme moyen de mobilisation de l’eau, d’économie d’eau et d’énergie et de diversification agricole dans la Province du Lac

Bonne pratique 3:  Mise à l’échelle du compostage (Province du Mandoul)

Bonne pratique 4 : Construction de mares dotées de forages solaires et d’un dispositif antiérosif autour des mares pour l’accès à l’eau (potable et abreuvement du bétail) dans la plaine de Gara

 

Chad

 

La deuxième phase va aussi relever les nouveaux défis et enjeux. Les nouveaux projets sélectionnés sur le terrain sont:

  • Projet « d’appui à la gouvernance climatique, à la production agricole adaptée au changement climatique et à l’autonomisation des femmes et jeunes dans la province du Lac
  • Projet « Dynamisation des pratiques innovantes d’agriculture intelligente et résiliente aux changements climatiques dans la Province du Mandoul »
  • Projet « Consolider les pratiques d’élevage intelligentes et adaptées aux chocs climatiques tout en promouvant la transformation, la conservation et la commercialisation des produits d’origine animale dans la Province du Salamat

AMCC/Tchad est mis en place grâce à une Convention de Financement de 4 millions d’euro, signée le 06 mai 2020 entre la République du Tchad et l’Union européenne.

Site web du projet AMCC/Tchad

Présentation et bonne pratiques