Étude de master sur les femmes et l’économie bleue aux Fidji

Roslyn Dass-Nand est une étudiante en master financée par l’UE et le programme PACRES pour l’adaptation et la résilience du Pacifique au changement climatique (Pacific Adaptation to Climate Change and Resilience Building) Intra-ACP de l’AMCC+. Elle milite également contre le changement climatique à l’Université du Pacifique Sud. Ses centres d’intérêt sont l’économie bleue, la sécurité alimentaire et l’égalité des sexes. Dans le cadre de son master, Roslyn mène une étude sur l’intégration de la notion d’égalité des sexes dans la pêche à petite échelle afin d’améliorer la sécurité alimentaire et la résilience aux Fidji.

Fiji

 

Pour étayer son étude, Roslyn a publié un article dans le bulletin d’information Women in Fisheries (no 34), dans lequel elle constate le manque d’informations sur le rôle des femmes dans le secteur de la pêche artisanale. Les données relatives à la pêche portent sur les activités de pêche directe, formelles et rémunérées, lesquelles sont principalement exercées par des hommes.
Les activités effectuées par les femmes ne sont pas rémunérées, sont informelles et indirectes, et en tant que telles, elles ne sont ni reconnues ni comptabilisées. Cette situation aboutit à un tableau incomplet du rôle des femmes dans le secteur de la pêche artisanale et sous-estime leur contribution à la sécurité alimentaire, à la gestion des ressources halieutiques artisanales et au renforcement de la résilience dans les pays et territoires insulaires du Pacifique (PICT).

Blue

 

Roslyn est une enseignante du secondaire spécialisée en chimie et en sciences alimentaires. Depuis plus de dix ans, elle contribue à l’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage dans les écoles secondaires. Roslyn étudie et documente le rôle des femmes dans la pêche à petite échelle dans les communautés côtières de Tailevu et Serua aux Fidji. Elle examine les effets du changement climatique sur la pêche à petite échelle, et en particulier sur l’insécurité alimentaire dans ces communautés côtières fidjiennes.

En ce qui concerne la pêche à petite échelle, l’enjeu principal concerne le fait que la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance ne pourront pas être gérés, améliorés et transformés efficacement tant que les femmes ne seront pas représentées de manière précise dans les statistiques, les recherches et les processus de prise de décision. Grâce à sa contribution, Roslyn espère fournir des recommandations aux futurs chercheurs et décideurs politiques afin de pouvoir mieux comprendre la question d’égalité des sexes dans la pêche à petite échelle et la façon dont elle peut être intégrée dans une meilleure gestion des ressources côtières et dans la planification des politiques de manière à accroître la sécurité alimentaire et la résilience aux Fidji.

Roslyn s’implique activement dans l’action en faveur du climat, notamment auprès des jeunes. Elle a participé virtuellement à la COP26 en tant qu’observatrice soutenant la délégation fidjienne présente à Glasgow. Cette participation virtuelle a permis à Roslyn d’assister à certaines des discussions bilatérales et multilatérales.

Examinant les résultats de la COP26, Roslyn souligne que « même si ce sommet n’a pas permis de rassembler toutes les nations pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris, le “Pacte de Glasgow pour le climat” a une fois de plus jeté les bases d’une intensification des actions en faveur du climat ».

Lien: