Inauguration d’un parc solaire financé par l’AMCC+ à Trinité-et-Tobago

 

L’Autorité aéroportuaire de Trinité-et-Tobago (AATT) et l’Union européenne (UE) ont franchi une étape importante de la création d’un parc solaire à l’aéroport international de Piarco et ont célébré l’événement lors d’une cérémonie de plantation d’arbres. Les responsables de l’AATT estiment qu’il s’agit là d’une première étape essentielle dans la réalisation du projet historique que représente l’installation d’un parc solaire financé par l’Union européenne au terminal Nord de l’aéroport international de Piarco.

Ce parc solaire a pu se concrétiser grâce à la réalisation d’une étude de faisabilité portant sur le renforcement des capacités en matière de réduction des émissions de CO2 de l’aviation internationale, ainsi que sur l’utilisation de sources d’énergie renouvelable dans le secteur de l’aviation à Trinité-et-Tobago. Le parc fournira une source d’énergie propre, durable, verte et renouvelable qui est indispensable dans la lutte contre le changement climatique.

L’ambassadeur Arend Biesebroek, chef de la délégation de l’Union européenne à Trinité-et-Tobago, a souligné le rôle crucial de la lutte contre le réchauffement climatique pour la survie de la planète : « Nous sommes tous témoins des effets négatifs du changement climatique : érosion côtière, augmentation des précipitations, inondations et prolongation des périodes de sécheresse ».

Et d’ajouter : « Consciente de cet enjeu, l’UE place la protection de l’environnement et l’action en faveur du climat au premier rang de ses priorités, non seulement sur son territoire, mais aussi en dehors en coopérant avec des pays partenaires. Ce parc solaire, financé dans le cadre de l’initiative AMCC+, est un exemple de cet engagement. »

Solar
Trinidad and Tobago - Reducing aviation emissions from the ground up

 

L’initiative Alliance mondiale de lutte contre le changement climatique+ (AMCC+) aide Trinité-et-Tobago à respecter les engagements que le pays a pris vis-à-vis de la communauté internationale dans le cadre de l’accord de Paris, à honorer sa contribution nationale déterminée (CND), et à atteindre son objectif politique national de porter à 10 % la part de l’électricité totale produite à partir de sources d’énergie renouvelable d’ici 2021.

 

Liens: