Liberia: the huge fight of a small country against poor waste management

Le Libéria, un pays d’Afrique subsaharienne situé sur la côte atlantique, a été le théâtre d’une succession de guerres civiles dans les années 1990 et au début des années 2000. La mauvaise gouvernance, encore aggravée par les conflits, a eu un impact catastrophique sur l’environnement et la mauvaise gestion des déchets est devenue une source de préoccupations de plus en plus vive, tant en termes de santé publique qu’au niveau de l’environnement. Le Liberia a retrouvé sa stabilité et, depuis 2005, est dirigé par un gouvernement démocratique. Toutefois, les efforts visant à renforcer les systèmes de gouvernance et de gestion pour lutter contre la pauvreté et accroître la prospérité ont subi un revers cuisant en 2014- 2015, lorsque le pays a été touché par une épidémie d’Ebola d’une ampleur sans précédent. L’épidémie a toutefois hissé la lutte contre la mauvaise gestion des déchets au premier rang des priorités en matière de santé publique.

Liberia: the huge fight of a small country against poor waste management

Près de quatre ans après l'épidémie d'Ebola, la gestion des déchets solides constitue toujours une menace grave pour la santé publique dans l’agglomération de Monrovia, surtout pendant la saison des pluies, lorsque les eaux usées non traitées sont à l’origine d’épidémies de choléra et de diarrhée. L'Agence nationale de protection de l'environnement (APE) a appelé les municipalités responsables de la gestion des déchets à s’engager davantage dans la lutte contre les déchets. Malgré des progrès manifestes, les infrastructures essentielles et les systèmes d’égouts restent totalement insuffisants – voire inexistants – compte tenu de défis comme le triplement de la population urbaine depuis le début des conflits.

L’appui de l'AMCC+ à l’amélioration de la gestion des déchets au Liberia s’inscrit dans le cadre d’un effort international de soutien plus général au gouvernement national. Les efforts de l'APE dans le domaine de la mesure et de la gestion des déchets solides se concentrent sur le développement de priorités, de stratégies et d’activités pilotes de gestion des déchets visant à faire émerger des créneaux d’activité dans ce secteur. Une partie du soutien de l'AMCC+ a été utilisée pour analyser comment les fonds alloués par l’UE dans le cadre de l’Alliance mondiale contre le changement climatique Liberia pourraient être utilisés pour atténuer le changement climatique grâce à diverses approches de gestion des déchets solides. Les domaines du recyclage, du compostage, de la production d'énergie à partir des déchets, de la création d'emplois et de la valorisation des déchets ont tous été identifiés comme étant des pistes viables.

Le projet de l’AMCC+ soutient également la mise en place d'un système de mesure, de notification et de vérification au niveau sectoriel, l’objectif étant de mesurer la variété des émissions de gaz à effet de serre du secteur des déchets et leur impact afin de soutenir la mise au point de solutions appropriées. Lors de la phase de conception du projet, il est apparu clairement que les meilleures technologies ne permettraient de résoudre le problème de la gestion des déchets que si leur élimination était intégrée en amont dans le cycle de vie de la gestion des déchets. La lutte contre les décharges sauvages, en tout lieu et à chaque instant et leur élimination exigent un changement de comportement durable de la part des gouvernements, des citoyens et des acteurs privés ainsi qu’un engagement fondé sur une réelle compréhension de l’impact de la production, de l'élimination et de la gestion des déchets sur le bien-être.

L'élaboration de programmes d'éducation visant à susciter l’engagement de toutes les parties prenantes, des communautés locales et des citoyens à produire moins de déchets et à les éliminer de manière judicieuse sera un aspect essentiel pour la mise en œuvre de solutions à faible émission de carbone sur le long terme. Un tel engagement se traduira par des avantages à long terme tant en matière de santé publique et que pour la mise au point de solutions efficaces de lutte contre le changement climatique.

Lien : Revue des enjeux climatiques de l'AMCC+ no.3 : « L'impact de l'atténuation »