L’UE AMCC+, la presse en parle : encourager les journalistes à faire entendre la voix des agriculteurs au Ghana

Dans le cadre du projet LEAN financé par l’UE AMCC+, Rainforest Alliance (RA) assure la formation de la Ghana Agricultural and Rural Development Journalists Association (GARDJA), à Accra. Organisé dans ce contexte, l’atelier « Ensuring People and Nature Thrive in Harmony » avait pour objectif de présenter les activités de certification de Rainforest Alliance aux journalistes.

jour
©Rainforest Alliance Ghana - Participants in photo section with the resource persons

Le programme de certification de Rainforest Alliance définit une vision à long terme pour l’avenir. RA travaille avec des millions d’agriculteurs, ainsi qu’avec des communautés sylvicoles du monde entier afin de promouvoir des pratiques durables et intelligentes face au climat, tout en améliorant leurs moyens de subsistance. Ces deux éléments sont essentiels pour renforcer la résilience des exploitations et des agriculteurs, mettre fin à la déforestation et développer la biodiversité.

La certification Rainforest Alliance présente plusieurs avantages pour les agriculteurs qui en bénéficient. Ces derniers s’engagent à produire selon les normes fixées par RA, qui leur garantissent une meilleure productivité, tout en défendant les droits humains et en les aidant à atténuer les effets du changement climatique et à s’y adapter. Dans les régions tropicales, les communautés agricoles et sylvicoles éprouvent au quotidien des difficultés à couvrir leurs besoins fondamentaux. Si nous voulons assurer un avenir plus durable à l’humanité, il faut impérativement rompre le cycle de la pauvreté rurale et s’attaquer aux conséquences qui en découlent pour les populations et la nature. Nana Yaw Reuben, de la Ghana Agricultural and Rural Development Journalists Association (GARDJA), a exhorté les journalistes à toujours s’efforcer de donner la parole aux agriculteurs en attirant l’attention sur les enjeux qui les concernent.

Le projet LEAN est financé à hauteur de 4 millions de dollars par l’Union européenne dans le cadre de son initiative phare AMCC+. Il couvrira la période de 2020 à 2024 (48 mois).

Lire les articles