Une seule et même volonté – Préserver la pureté de l’environnement

Célèbre pour la beauté de ses îles rocheuses et la diversité de ses paysages sous-marins, la République des Palaos attire de nombreux touristes. Mais comme dans de nombreuses îles tropicales, la présence de vecteurs comme les moustiques et d’autres insectes favorise la propagation de maladies telles que le paludisme ou la dengue au sein de ces communautés insulaires. Ces maladies voient leur incidence augmenter en raison de l’élévation des températures et de la modification des régimes pluviométriques provoquées par le changement climatique.

Palau

 

Depuis 2019, le projet AMCC+ SUPA financé par l’Union européenne travaille en collaboration avec des agences nationales et des partenaires des Palaos afin de développer et déployer des solutions pour résoudre une série de problèmes de santé environnementale liés au changement climatique. Aux Palaos, le projet aide des communautés de cinq États de l’île de Babeldaob à assurer la surveillance de l’environnement et à réduire l’incidence des maladies vectorielles ou d’origine hydrique, telles que le paludisme et la dengue.

Liens: