2020 SE4ALL - Relance durable Afrique

11En Afrique, on estime que 565 millions de personnes sont toujours privées d’électricité. Sans ce produit de première nécessité, ces personnes se retrouvent dans l’incapacité de lutter contre la pauvreté et de faire face cette à crise sanitaire mondiale. Un accès universel à l’électricité d’ici 2030 en Afrique requiert, selon nos estimations, un investissement annuel d’environ 29 milliards de dollars US en infrastructures, à la fois réseaux et hors réseaux.

On estime qu’environ 900 millions de personnes en Afrique sont privées d’accès aux solutions de cuisson propre. L’impact sanitaire de la cuisson avec combustibles polluants entraîne un risque plus élevé de maladies respiratoires et une plus grande vulnérabilité face à la COVID-19 et une exposition plus élevée au virus lors de la collecte des bois de chauffage et autres combustibles. Un investissement annuel d’environ 2 milliards de dollars US en solutions de cuisson propre s’avère donc nécessaire.

Si les pays d’Afrique se relancent durablement, les mesures adoptées peuvent également servir d’exemple dans le cadre des contributions déterminées au niveau national (CDN) en vertu de l’Accord de Paris